linkedin gif

+33 1 42 54 60 64
Connexion & Inscription
Menu

Accueil >  L'opinion de Welcomeurope >  Zoom du 04-27-2018



jeudi 21 décembre 2017

La question de la gestion migratoire

Humanitaire, Justice - Securité, Citoyenneté européenne, Jeunesse, Droits de l Homme, Coop. & Développement, -,

L’immigration illégale a nettement augmenté en Europe suite à la guerre en Syrie et aux conflits en Afrique depuis les années 2010. Face à cette « crise migratoire » et dans une volonté de réduire ces flux grâce à des accords passés, l’Union européenne veut prévenir les candidats à ...

Externalisation de la gestion des flux migratoires : des accords controversés
A défaut d’avoir réussi à se concerter sur la gestion migratoire en interne et sous une montée des extrêmes (ex : Hongrie) et des fermetures des frontières, les Etats membres – favorables ou non sur les Lire la suite

L’immigration illégale a nettement augmenté en Europe suite à la guerre en Syrie et aux conflits en Afrique depuis les années 2010. Face à cette « crise migratoire » et dans une volonté de réduire ces flux grâce à des accords passés, l’Union européenne veut prévenir les candidats à cette migration des risques encourus lors de cette longue traversée. En outre, la Commission européenne a défini en 2015 un Plan d'action de l'UE contre le trafic de migrants (2015 - 2020).

Externalisation de la gestion des flux migratoires : des accords controversés
A défaut d’avoir réussi à se concerter sur la gestion migratoire en interne et sous une montée des extrêmes (ex : Hongrie) et des fermetures des frontières, les Etats membres – favorables ou non sur les quotas de réfugiés proposés par la Commission européenne – ont conclu un accord avec Ankara. Celui-ci stipulait qu’en contrepartie d’un dédommagement financier, la Turquie s’engage à retenir les migrants venant notamment de Syrie, ce qui lui confère une position de force. Bien que cet accord ait permis de diminuer fortement les flux arrivant en Grèce, les conditions de vie des migrants retenus peuvent être discutables.

L’Union souhaite reproduire ce même schéma en lançant un nouveau plan d’action afin de restreindre la migration massive provenant de Libye, et ainsi reconstituer le « verrou libyen ». Certaines mesures phares du plan d’action : Formation et équipement des garde-côtes libyens, projet de création d’un centre de surveillance et de sauvetage pour empêcher que des embarcations en mauvais état prennent la mer. Cependant, la Libye se trouve pointée du doigt par plusieurs ONG pour les conditions de vie dans lesquels sont plongés les migrants subsahariens.

L’UE sensibilise les migrants aux risques encourus et investit dans le développement durable des pays dans le besoin
Consciente des risques encourus par les migrants lors de leur périple, la Commission européenne s’engage à financer, à travers le Fonds Asile, Migration et Intégration, des projets de sensibilisation aux risques de la migration irrégulière (dangers au départ et l’arrivée, activités des passeurs etc.) et informer sur les alternatives légales de la migration régulière. Ces projets visent plusieurs pays d’Afrique subsaharienne enregistrant un grand nombre de départs de migrants.

De manière plus structurelle, l’Europe tente également de remédier aux racines des conflits et des déplacements de population en investissant dans les territoires dans le besoin, grâce à des projets financés notamment via le Fonds européen de développement en Afrique, le Fonds fiduciaire d'urgence de l'UE en faveur de l'Afrique, et en participant au processus de paix en Syrie.

Finalement, l’Union européenne obtiendra-t-elle des résultats concluants à travers la mise en œuvre de ses actions et de ses plans en voulant externaliser ses frontières ? Et dans l’optique de réduire les flux migratoires, sera-t-il possible de conclure un accord qui soit efficace avec un pays sans Etat fonctionnel tel que la Libye ?

Replier le texte

Actualités en relation

12 mars 2018
Un nouveau programme de 50 millions d'euros destiné à améliorer les conditions de vie et la...
23 février 2018
La Conférence internationale de haut niveau sur le Sahel, qui a réunit l'Union Européenne, ...
20 février 2018
Le 23 février 2018, la Commission européenne accueille la Conférence internationale de haut nive...

Subvention relative à ce focus

Agenda

Méthodologie



Welcomeurope, 161 rue Montmartre, 75002 Paris | Tél . : +33 1 42 54 60 64 / Fax : +33 1 42 54 70 04

© Welcomeurope 2000-2018