Notice: A session had already been started - ignoring session_start() in /var/www/site/countries.welcomeurope.com/lib/vendor/symfony/lib/storage/sfSessionStorage.class.php on line 98 Discours de Juncker sur l'Etat de l'Union: l'immigration au coeur des préoccupations

+33 1 42 54 60 64

Accueil >  L'opinion de Welcomeurope >  Zoom du 10-19-2018



mardi 11 septembre 2018

Discours de Juncker sur l'Etat de l'Union: l'immigration au coeur des préoccupations

Justice - Securité, Jeunesse, Droits de l Homme, Coop. & Développement, -,

Le 12 septembre 2018, Jean Claude Juncker fera probablement son dernier discours sur l'État de l’UE et la politique migratoire sera au cœur de ce dernier. C’est donc l’occasion de faire un bilan sur un sujet qui a bouleversé l'UE depuis la crise de 2015.

Un bilan bien en deçà des objectifs. Pour faire face à la crise, les membres de l’Union Européenne s’étaient accordés en septembre 2015 sur une politique de relocalisation des migrants afin que le règlement Dublin ne pèse pas sur les pays comme la Gr&egrav... Lire la suite

Le 12 septembre 2018, Jean Claude Juncker fera probablement son dernier discours sur l'État de l’UE et la politique migratoire sera au cœur de ce dernier. C’est donc l’occasion de faire un bilan sur un sujet qui a bouleversé l'UE depuis la crise de 2015.

Un bilan bien en deçà des objectifs. Pour faire face à la crise, les membres de l’Union Européenne s’étaient accordés en septembre 2015 sur une politique de relocalisation des migrants afin que le règlement Dublin ne pèse pas sur les pays comme la Grèce et l’Italie. En effet, ce dernier préconisait que le premier pays d’accueil soit celui qui prenne en charge la gestion et l’intégration des personnes arrivant sur leur territoire. Trois ans après, sur les 160 000 migrants qui auraient dû être relocalisés (chiffre rabaissé à 100 000 après l’accord UE-Turquie signé en mars 2016) seuls 46 000 auraient été relocalisés. L’accord conclu avec la Turquie qui prévoit en échange d’un soutien financier de 6 milliards d’euros et le rétablissement de visas pour les citoyens turcs en mars 2016, de ramener sur son territoire toute personne arrivée irrégulièrement en Grèce et ne bénéficiant pas du droit d’asile, a été un véritable échec humanitaire dénoncé par l’ONU.   

Une politique d’immigration mise à mal par la montée de la xénophobie et de l'euroscepticisme qui fragilisent l’identité européenne et qui se complexifie sous les critiques de ceux qui dénoncent « l’immigration de masse ». La tâche est rendue complexe notamment par le groupe de Visegrad ; la Pologne et la Hongrie ayant refusé d’accueillir le moindre demandeur d’asile dans le cadre du mécanisme des quotas. Malgré cette tendance, certains pays prennent le contre-pied : c’est le cas de Malte, la Norvège ou le Liechtenstein qui ont appliqué à la lettre la politique des quotas et ont atteint les objectifs fixés par l’UE.

Alors quelles initiatives européennes pour l'année qui reste à venir? En ce qui concerne les mesures législatives, le rôle de l’Agence Frontex, service de garde-frontière et garde-côte européen ayant la capacité d’agir dans n’importe quel état membre afin d’aider dans la gestion des frontières européennes et faciliter la coopération entre les autorités de surveillance entre les pays de l’UE, sera renforcé. Mais malgré les efforts de l’UE, il est difficile d’imaginer que le renforcement de cette agence seul résoudra les enjeux posés par l’immigration au vu des nombreuses critiques d’ores et déjà avancées par les pays du sud de l’Europe, pour qui abandonner certaines compétences régaliennes n’est pas envisageable.                            

Malgré l’euroscepticisme ambiant, les citoyens se mobilisent grâce au développement de projets solidaires tels que le projet « mentor power » un partenariat stratégique innovant visant à l’inclusion sociale des jeunes migrants et à la mise en relation avec des habitants locaux via le « parrainage engagé ». Ce projet lancé en 2015 a été rendu possible grâce au soutien du programme européen Erasmus+. Reste à espérer que ce type d’initiatives se développe.



Replier le texte

Actualités en relation

08 juillet 2008
Plus de trente huit Libanais ont bénéficié à ce jour du programme Erasmus Mundus de l’UE. Neuf étudiants et un enseig...
13 mars 2008
Appel de propositions — EACEA/34/07 [Prolongement du délai et modification des exigences en matière de composition ...
27 avril 2007
Le programme d’échanges universitaires Erasmus, action phare de la Commission européenne dans le domaine de l’éducati...

Subvention relative à ce focus

Agenda

Méthodologie



Welcomeurope, 161 rue Montmartre, 75002 Paris | Tél . : +33 1 42 54 60 64 / Fax : +33 1 42 54 70 04

© Welcomeurope 2000-2018