linkedin gif

+33 1 42 54 60 64
 
Connexion & Inscription

Accueil >  Actualité des subventions européennes >  Actualité



jeudi 28 avril 2011

Travailleurs européens: Jeune, brillant... mais au chômage ?

Emploi, Affaires sociales, Education - Formation, Jeunesse,Grandes entreprises,Centres de formation,Fédérations Syndicats,Administrations Etats,Agences Chambres,PME,Universités,Organisations Internationales,

News Pour beaucoup, la jeunesse est le plus bel âge de la vie. Cette affirmation est pourtant mise à mal quand il s'agit de trouver un emploi : plus de 20 % des moins de 25 ans sont au chômage en Europe. L'Union européenne essaie d'améliorer les perspectives des jeunes demandeurs d'emploi avec l'initiative « Jeunesse en mouvement ».

Un jeune Européen sur cinq est au chômage. Qui plus est, seulement 31 % des Européens détiennent un diplôme universitaire contre 40 % aux États-Unis et 50 % au Japon ! La commission parlementaire de la culture et de l'éducation a donc approuvé une série de propositions pour faire face à cette inquiétante réalité et redresser la barre. Donner à chacun les armes pour s'insérer sur le marché de l'emploi Les députés européens souhaitent réduire le taux de décrochage scolaire de 15 à 10 % d'ici 2020 pour que chacun ait une chance sur le marché de l'emploi. Par ailleurs, ils encouragent les formations professionnelles et les stages : élargir ses connaissances pratiques est toujours un atout pour décrocher un premier contrat. Un autre objectif avoué est de rendre l'enseignement supérieur plus attrayant. Le but est d'atteindre un taux de 40 % de diplômés de l'enseignement supérieur d'ici 2020. D'ici cette date, un tiers des emplois dans l'UE s'adresseront en effet à des travailleurs hautement qualifiés. Développer ses compétences à l'étranger Parmi les propositions votées le 13 avril dernier, citons également la carte « jeunesse en mouvement » qui a pour but d'accélérer l'intégration des jeunes à l'étranger. Ils pourraient bénéficier, dans toute l'Europe, des mêmes avantages qu'avec leur carte d'étudiant nationale. Un « passeport européen des compétences » sera quant à lui proposé dès cette année et établira un relevé des compétences des jeunes afin que celles-ci soient comparables d'un État membre à un autre. Par ailleurs, le projet pilote « Votre premier emploi » vise à aider les jeunes demandeurs d'emploi à cibler les pays où leurs compétences sont très demandées. Ils sont ensuite accompagnés pour que leur départ et leur intégration se fasse dans les meilleures conditions possibles. Un « observatoire européen des postes vacants » a été créé sous la forme d'une newsletter décrivant les tendances des marchés de l'emploi des différents Etats membres. Enfin, pour éviter que les jeunes n'arrivent pas à trouver un premier emploi du fait de leur inexpérience, les députés soutiennent que c'est au secteur public de s'assurer que tous les moins de 25 ans sont soit en formation ou aient un emploi.

Source :  Salle de presse - Parlement européen


Plus d'infos  Salle de presse - Parlement européen

Lire la suite


Agenda

Agenda

30 novembre - 30 septembre 2020, Capitales régionales françaises
04 mars - 06 mars 2020, Maastricht, Pays-Bas
23 mars - 25 mars 2020, Berlin
06 avril - 10 avril 2020, Barcelone, Espagne
08 avril, Bruxelles

Méthodologie



Welcomeurope, 161 rue Montmartre, 75002 Paris | Tél . : +33 1 42 54 60 64 / Fax : +33 1 42 54 70 04

© Welcomeurope 2000-2018

Bienvenue sur welcomeurope.com. Ce site utilise des cookies d’analyse statistique et de mesure d’audience. En poursuivant votre navigation, vous autorisez l’utilisation de ces cookies. En savoir plus