linkedin gif

+33 1 42 54 60 64
 
Connexion & Inscription

Accueil >  Actualité des subventions européennes >  Actualité



lundi 7 février 2011

Débat sur un revenu minimum européen pour les mères isolées

Emploi, Affaires sociales, Citoyenneté européenne, Droits de l Homme,Autorités locales et régionales,Fédérations Syndicats,Administrations Etats,ONG de Développement,Associations,

News De nombreuses femmes divorcées ou veuves et des filles-mères ont du mal à élever leurs enfants. Elles ont un risque plus élevé de tomber dans la pauvreté et l'exclusion est bien plus élevé que le reste de la population. Le Parlement envisage un revenu minimum européen.

Le nombre de femmes en situation de pauvreté et élevant seules leurs enfants a augmenté de façon exponentielle , a expliqué l'Italienne Barbara Matera (Parti populaire européen). Elle est en charge d'un rapport sur le sujet et a souligné l'importance de la lutte contre les discriminations salariales et la conciliation de vie professionnelle et vie privée. Les femmes, surtout quand elles doivent s'occuper d'enfants, peuvent en effet être fragilisées. Elles doivent concilier une activité professionnelle parfois peu rémunératrice (temps partiel, emploi non qualifié…) avec du temps pour s'occuper des enfants. Et si ce temps est compté, alors il faut un système de crèche ou d'assistante maternelle… qui sont loin d'être accessibles à tous. Un cercle vicieux, en somme, qui peut broyer des vies. Un revenu minimum européen pour répondre aux évolutions sociales et familiales ? La société et les structures familiales changent et il faut prendre en compte les nouvelles situations a prôné la Suédoise Eva-Britt Svensson (Gauche unitaire européenne), présidente de la commission des droits des femmes. En Europe, 37 % des enfants naissent aujourd'hui hors mariage et le chiffre montre à plus de 50 % dans certains pays nordiques. Mme Svensson a pris exemple sur sa propre expérience pour montrer les défis qui se posent à de plus en plus de mères : son père est décédé quand elle était très jeune, laissant sa femme s'occuper seule de leurs six enfants. De nombreuses suggestions ont été faites pour aider les mères dans le besoin. La Danoise Britta Thomsen (Socialistes et démocrates) a plaidé pour un système européen calqué sur le modèle danois, dans lequel l'Etat soutient financièrement les mères tandis que les pères cotisent auprès de l'Etat. Comme de nombreux autres intervenants, la Portugaise Ilda Figueiredo (Gauche unitaire européenne) a prôné la mise en place d'un revenu minimum européen. Attention, il ne faut pas confondre revenu minimum européen et salaire minimum européen, a précisé la Luxembourgeoise Astrid Lulling (Parti populaire européen), qualifiant le dernier « d'utopique ». La Commission européenne devrait proposer des mesures allant dans le sens de ce qui a été exprimé au cours de cette audition, a affirmé une de ses représentantes.

Source :  Salle de presse - Parlement européen


Plus d'infos  Salle de presse - Parlement européen

Lire la suite


Subvention(s) liée(s) à cette news

Agenda

Méthodologie



Welcomeurope, 161 rue Montmartre, 75002 Paris | Tél . : +33 1 42 54 60 64 / Fax : +33 1 42 54 70 04

© Welcomeurope 2000-2018

Bienvenue sur welcomeurope.com. Ce site utilise des cookies d’analyse statistique et de mesure d’audience. En poursuivant votre navigation, vous autorisez l’utilisation de ces cookies. En savoir plus