contact
+33 1 42 54 60 64
Connexion & Inscription
Menu menu

Accueil >  L'opinion de Welcomeurope >  Zoom du 02-15-2018



jeudi 18 janvier 2018

Une approche intégrée des transports pour repositionner l’Union européenne sur la scène internationale ?

Emploi, Recherche, Transport, Environnement, Industrie, Innovation, Nouvelles technologies, -,

En 2017, l’UE a multiplié les initiatives et stratégies pour réformer un secteur des transports qui peine à suivre le mouvement imposé par ses concurrents américains et asiatiques. Le renforcement des objectifs en matière de transition énergétique sur l’échiquier international ouvre une possibilité pour cha...

Transport ou transports : une réflexion globale sur un secteur à moderniser

La crise de 2008 a fait diminuer les parts de marché mondiales de l’automobile européenne de 34% à 20% et toutes les entreprises du secteur ne parviennent pas encore &a... Lire la suite

En 2017, l’UE a multiplié les initiatives et stratégies pour réformer un secteur des transports qui peine à suivre le mouvement imposé par ses concurrents américains et asiatiques. Le renforcement des objectifs en matière de transition énergétique sur l’échiquier international ouvre une possibilité pour changer ce statu quo. Les entreprises européennes sauront-elles emprunter cette « autoroute » qui s’ouvre devant elles ?

Transport ou transports : une réflexion globale sur un secteur à moderniser

La crise de 2008 a fait diminuer les parts de marché mondiales de l’automobile européenne de 34% à 20% et toutes les entreprises du secteur ne parviennent pas encore à rebondir. Dans ce contexte, les engagements pris dans le cadre de l’Accord de Paris sur le climat laissent entrevoir une porte de sortie de crise, dont s’est saisie la Commissaire européenne aux Transports, Violeta Bulc. Il s’agit de faire du développement de transports à faible ou zéro émission de CO2 un thème intégrant toutes les priorités de l’UE : mobilité et fret, santé, environnement, connectivité, innovation technologique, urbanisme etc. Multiplication des opportunités ou risque d’éparpillement, cette approche intégrée devra faire l’objet d’une coordination efficace pour que toutes les innovations et réalisations multisectorielles concourent à un objectif commun  sans freiner la dynamique amorcée par les institutions européennes.

L’Union européenne à l’œuvre

Afin de limiter ses émissions et pour s’affirmer en tant que leader dans la production de véhicules verts, l’Union européenne s’est dotée d’un paquet « Mobilité propre » venant en compléter un premier « l’Europe en mouvement ». Celui-ci comprend notamment des objectifs chiffrés et inscrits dans le temps pour aider les constructeurs automobiles à effectuer leur transition vers des véhicules plus propres, un plan d’action pour déployer des infrastructures transeuropéennes pour les carburants alternatifs et des obligations pour créer des alternatives de transports de passagers sur le territoire.

En parallèle de cela, et pour permettre aux chercheurs et industriels de contribuer à l’atteinte des objectifs fixés, la Commission alloue aux initiatives dans le secteur du transport une enveloppe toujours plus conséquente. Ainsi le programme Horizon 2020 multiplie-t-il les opportunités pour accompagner la recherche et l’innovation en matière de transports, et  plus spécifiquement pour le développement du réseau ferroviaire, des voies fluviales, la mobilité transfrontalière… Un appel à projets pour la création d’une Communauté de la Connaissance et de l’Innovation dans le domaine de la mobilité urbaine vient aussi d’être lancé. Il vise à mettre en relation chercheurs, villes, établissements de l’enseignement supérieur et entreprises innovantes pour développer des solutions durables pour des systèmes de transport plus verts, plus inclusifs, plus sûrs et plus intelligents.


L’Union européenne joue un jeu – nécessaire mais risqué. Les parties prenantes (gouvernements nationaux, industriels, chercheurs, etc.) sauront-elles en accepter les règles pour saisir les opportunités de développement   et  proposer un modèle de réussite sur le plan international ? Sans pourtant cesser d’y croire, on peut en douter, au regard des restructurations permanentes dont les entreprises de transport européennes font l’objet. Saisir cette occasion serait cependant pour l’UE une sérieuse carte à abattre, afin de relancer le processus de mise en œuvre des engagements de la COP 21.

Replier le texte

Actualités en relation

14 février 2018
Les projets qui ont été récompensés offrent des innovations qui permettent d'am&eacu...
01 février 2018
La Commission a lancé un appel à propositions pilote, qui s’inscrit dans le cadre du programme Ho...
11 janvier 2018
La Commission européenne a dévoilé aujourd'hui son intention d'investir conjointement ...

Subvention relative à ce focus

Agenda

Méthodologie



Welcomeurope, 161 rue Montmartre, 75002 Paris | Tél . : +33 1 42 54 60 64 / Fax : +33 1 42 54 70 04

© Welcomeurope 2000-2018