linkedin gif

+33 1 42 54 60 64
 
Connexion & Inscription

Accueil >  L'opinion de Welcomeurope >  Zoom du 11-17-2018



mercredi 17 octobre 2018

Sécurité européenne : la Communauté Européenne de Défense est-elle une solution ?

Justice - Securité, Citoyenneté européenne, -,

« Des armes chimiques utilisées dans nos rues aux cyber-attaques sponsorisées de l'état, l'Europe est menacée comme jamais auparavant et les Européens comptent sur nous pour agir.  Il est  temps  de poursuivre nos efforts afin de finir notre travail sur l'Union de la sécurité » a dit Julian King...

Pourquoi la première initiative de la CED a-t-elle été abandonnée
 
Au cours des années 1950, alors que la guerre de Corée qui frappe le monde de plein fouet, les pays européens se rendent compte... Lire la suite

« Des armes chimiques utilisées dans nos rues aux cyber-attaques sponsorisées de l'état, l'Europe est menacée comme jamais auparavant et les Européens comptent sur nous pour agir.  Il est  temps  de poursuivre nos efforts afin de finir notre travail sur l'Union de la sécurité » a dit Julian King, le commissaire pour l'Union de sécurité le 10 octobre 2018 durant la 172 ème Réunion du comité DCI sur les Marchandises et Défis Publics Globaux devant la Commission européenne. De nouveaux dangers tels que le terrorisme et l'insécurité énergique menacent dangereusement les territoires et les peuples européens. Dans ce contexte, l'idée d'une Communauté européenne de défense (CED) pourrait être soulevée. Mais la CED est-elle une solution? Et sa mise en œuvre est-elle réalisable ?

Pourquoi la première initiative de la CED a-t-elle été abandonnée
 
Au cours des années 1950, alors que la guerre de Corée qui frappe le monde de plein fouet, les pays européens se rendent compte de leur vulnérabilité face aux deux superpuissances, les Etats-Unis et l'URSS. Dans ce contexte, l'idée d'une Communauté européenne de Défense (CED) est lancée. Mais cette initiative soulève de nombreux débats en Europe. En France, alors que les Gaullistes sont réticents à une communauté sous le contrôle d'OTAN, les Communistes critiquent l'impérialisme hégémonique du « camp de l'ouest », qui pourrait  renforcer la division entre les deux Allemagne. Finalement, la mort de Staline en 1953 accompagnée par la première Détente fait réfléchir la communauté européenne à la nécessité d'une armée européenne.

En quoi la CED serait-elle utile aujourd'hui ?

Aspects économiques - Excepté la Pologne, la crise économique de 2008 a mené les États membres de l'UE à réduire radicalement la partie du PIB qu'ils consacrent à la défense. En effet, la part de dépense des États membres européens est passée de 4,8 % du PIB en 1960 à 1,5 % du PIB en 2017. De plus, il y a une augmentation drastique du  prix des équipements militaires en raison des améliorations technologiques. Dans ce contexte, il serait utile de rassembler les budgets des états pour créer une armée européenne.   

Evolution de la politique étrangère américaine - La position ambiguë de Donald Trump force les Européens à s'occuper de leur propre sécurité. Qualifiant  l'OTAN d’ « obsolète » pendant sa campagne, le président a aussi refusé le principe qui contraint à soutenir la défense collective en cas d'attaque d’un état membre.

Intérêts propres de l'UE - L'Union Européenne a et doit être capable de défendre ses propres intérêts du point de vue de la politique étrangère. D’autre part, avec l'augmentation de terrorisme, l'UE doit aussi être capable de défendre sa propre sécurité en cas d'attaque, et ce même si les Etats-Unis regardent ailleurs.

Perte de pouvoir - Pendant que l’Europe se désarme, le monde s’arme. Alors qu'entre 2001 et 2010, la Chine, la Russie, l'Inde et le Brésil ont connu une augmentation de leurs dépenses militaires respectivement de 189 %, 82,4 %, 54,3 %, 29,6 %, celles de l'Allemagne et de l'Italie sont négatives, (-2,7 %, 65,8 %) et celle de la France a connu une faible augmentation de 3,3 %. En ce qui concerne  les Etats-Unis, ils restent de loin le pays qui dépense le plus. Leur budget, de 610 milliards de dollars, représente plus d'un tiers des dépenses militaires mondiales. L'Europe doit donc augmenter la cadence s’il elle veut maintenir son rang.

Alors pourquoi ne pas créer une armée européenne ?

Néanmoins, il est vrai que l'idée d'une Communauté européenne est difficile à établir. Tout d'abord, il est difficile pour les États membres de renoncer à leur souveraineté. Chaque état a son propre intérêt et cela a été et il est difficile d’adopter une position unifiée sur la politique étrangère comme la guerre d'Irak de 2003 l’a montré. D’autre part, il y a de fortes disparités entre les États membres. Leurs armées n'ont pas la même force ni le même budget, ce qui rend difficile l'établissement d'une Communauté européenne de Défense. Finalement, depuis la fin de la guerre froide, les menaces sont moins évidentes et l'Europe semble à l’abri de dangers directs,  ce qui peut conduire à laisser de côté  le projet d’union des forces européennes.  


Les anciennes menaces disparaissent pour laisser place à de nouvelles. La crise de 2008 a affaibli les armées nationales européennes et personne ne sait combien de temps les Etats-Unis resteront membres de l'OTAN. Dans ce contexte, en dépit de la quantité d'obstacles qu'une coopération européenne peut soulever, il semble difficile d’éviter la création d’une Communauté Européenne de Défense, synonyme de pouvoir et d'indépendance, plus longtemps.

Replier le texte



Subvention relative à ce focus

Agenda

Méthodologie



Welcomeurope, 161 rue Montmartre, 75002 Paris | Tél . : +33 1 42 54 60 64 / Fax : +33 1 42 54 70 04

© Welcomeurope 2000-2018