linkedin gif

+33 1 42 54 60 64
 
Connexion & Inscription

Accueil >  L'opinion de Welcomeurope >  Zoom du 11-19-2018



mercredi 11 juillet 2018

Qu’est-ce que le Corps Européen de Solidarité ? Qu’en sera-t-il après 2020 ?

Emploi, Affaires sociales, Culture - Médias, Humanitaire, Jeunesse, -,

Le Corps Européen de Solidarité donne l'occasion aux jeunes désireux d’apprendre et de s’épanouir, de s’engager dans le cadre de projets destinés à aider des communautés et des personnes à travers toute l’Europe.

Promouvoir les valeurs de l’UE, donner la possibilité aux jeunes âgés de 18 à 30 ans de vivre une expérience inspirante, réduire le taux de chômage des jeunes et répondre en même temps à des situations difficiles dans le territoire européen, voil&... Lire la suite

Le Corps Européen de Solidarité donne l'occasion aux jeunes désireux d’apprendre et de s’épanouir, de s’engager dans le cadre de projets destinés à aider des communautés et des personnes à travers toute l’Europe.

Promouvoir les valeurs de l’UE, donner la possibilité aux jeunes âgés de 18 à 30 ans de vivre une expérience inspirante, réduire le taux de chômage des jeunes et répondre en même temps à des situations difficiles dans le territoire européen, voilà l’ambition affichée du Corps Européen de Solidarité (CES). Cette initiative, lancée en décembre 2016, a permis à un nombre conséquent de jeunes européens de participer à des projets de solidarité en tant que volontaires, à travers des stages ou dans le cadre d’expériences professionnelles.

Le CES vise à résoudre les grandes problématiques de l’UE - l’immigration, la pauvreté, la coopération transfrontalière, l’aide en cas de calamités naturelles, la protection de l’environnement, la culture, les services sociaux, etc. - à travers différents projets. En août dernier par exemple, un groupe de bénévoles du CES a contribué à des projets de restauration du patrimoine culturel dans les régions touchées par le tremblement de terre en Italie.

Quel avenir pour le CES dans une Europe à la construction ralentie ?

Malgré un accord partiel sur la politique de l’immigration, la construction de l’Union Européenne reste trop lente. On peut alors s’interroger sur l’efficacité d’instruments tels que le CES. Par ailleurs, le budget de 375,6 millions d'euros récemment voté par le Parlement européen et le Conseil jusqu'en 2020, nous force à nous interroger sur le peu de moyens accordés pour répondre à des problématiques aussi complexes et qui requièrent la mobilisation de ressources aussi considérables. 

Cependant, ce serait une erreur de s’arrêter à une vision aussi réductrice. Après de premiers bons résultats et une forte demande de participation de la part des jeunes, l’objectif de la Commission est de consolider le CES en prévoyant un nouveau programme pour le nouveau cadre financier pluriannuel 2021-2027. Celui-ci devrait être doté de 1,26 milliards d’euros permettant à un nombre plus élevé de jeunes d’y participer. Le nouveau programme permettra aussi de soutenir des activités de volontariat lors d’opérations d’aide humanitaire dans les pays en dehors de l’UE et des mesures plus ciblées. On peut donc constater une volonté affichée du gouvernement européen d’accélérer le mouvement et de favoriser cette initiative.

Replier le texte



Subvention relative à ce focus

Agenda

Méthodologie



Welcomeurope, 161 rue Montmartre, 75002 Paris | Tél . : +33 1 42 54 60 64 / Fax : +33 1 42 54 70 04

© Welcomeurope 2000-2018