contact
+33 1 42 54 60 64
Connexion & Inscription
Menu menu

Accueil >  L'opinion de Welcomeurope >  Zoom du 01-18-2018



jeudi 15 octobre 2015

La COP21, un événement environnemental majeur

Environnement, Organisations Internationales,

Du 30 novembre au 11 décembre 2015, la France organise dans sa capitale la Conférence mondiale des parties à la Convention cadre de l'ONU , appelée aussi "COP21", et veut parvenir à un accord pour l'environnement visant à limiter le réchauffement climatique.

Pourquoi cette rencontre ?

Le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat des Nations Unies a lancé l'alerte sur le danger grandissant que représentent les changements climatiques. Au rythme actuel, les émissions de gaz à effet de serre conduiront la température moyenne globale à s'accroître d... Lire la suite

Du 30 novembre au 11 décembre 2015, la France organise dans sa capitale la Conférence mondiale des parties à la Convention cadre de l'ONU , appelée aussi "COP21", et veut parvenir à un accord pour l'environnement visant à limiter le réchauffement climatique.

Pourquoi cette rencontre ?

Le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat des Nations Unies a lancé l'alerte sur le danger grandissant que représentent les changements climatiques. Au rythme actuel, les émissions de gaz à effet de serre conduiront la température moyenne globale à s'accroître de plus de trois degrés Celsius au cours du XXIème siècle.

Quels sont les engagements déjà existants ?

Les 28 Etats de l'Union européenne se sont engagés à réduire de 40 % ses émissions de GES d'ici à 2030 par rapport à 1990. LIFE est un des instruments financiers de l’UE soutenant les projets d’action en faveur de l’environnement et du climat à travers l’UE. Depuis 1993, LIFE a cofinancé quelques 4 171 projets, contribuant à hauteur de 3,4 milliards d’euros à la protection de l’environnement et du climat.
La Russie a rendu une copie en apparence ambitieuse en s'engageant à réduire de 25 à 30 % des émissions de gaz à effet de serre d'ici à 2030 par rapport à 1990.La Suisse a elle aussi fixé un objectif ambitieux : une réduction de 50 % de ses émissions de GES d'ici à 2030 par rapport à son niveau en 1990. Les Etats-Unis se sont engagés à une réduction de 26 à 28 % d'ici à 2025 mais par rapport au niveau de 2005.

De quel type d’accord s’agira-t-il ?


L'accord prendra la forme d’un protocole, un autre instrument législatif ou un « résultat concerté à force de loi », et sera applicable à toutes les parties. Il sera négocié par un procédé appelé la "Plateforme de Durban"

Quelle vision a l'UE de ce futur accord?

L'UE veut que l'accord conclu à Paris soit robuste et remplisse certains critères. Il devra :

-Créer un cadre légal commun qui s'applique à tous les pays,
-Inclure des objectifs clairs, juste et ambitieux pour tous les pays, basés sur l'évolution globale des circonstances économiques et nationales,
-Revoir et renforcer régulièrement les objectifs des pays à la lumière de l'objectif des deux degrés, ce qui rend chaque pays responsable d'atteindre son objectif,

Le nouvel accord sera adopté à la conférence de Paris 2015, et appliqué dès 2020.







Replier le texte

Actualités en relation

15 décembre 2017
Le troisième appel à propositions "Actions Innovatrice Urbaines" vient d'être lancé c...
11 octobre 2017
La Commission européenne en partenariat avec la région Haut-de-France a alloué 50 millions d...
19 décembre 2016
La Commission européenne a lancé un deuxième appel à projets pour un montant de 50 millio...

Subvention relative à ce focus

Agenda

Méthodologie



Welcomeurope, 161 rue Montmartre, 75002 Paris | Tél . : +33 1 42 54 60 64 / Fax : +33 1 42 54 70 04

© Welcomeurope 2000-2018