linkedin gif

+33 1 42 54 60 64
 
Connexion & Inscription

Accueil >  L'opinion de Welcomeurope >  Zoom du 10-16-2018



jeudi 29 mars 2018

Barrières douanières entre les Etats-Unis et l’Europe : prémisses d’une difficile négociation

Industrie, Economie - Finances, Commerce, -,

Alors que le président américain Donald Trump a annoncé la mise en place de mesures protectionnistes sur l’acier et l’aluminium, l’Europe s’inquiète des conséquences de cette décision et entame des négociations à Bruxelles.

C’est au début du mois de mars que les Etats-Unis ont annoncé l'imposition respectivement de 10% et 25 % sur l'aluminium et l'acier importés. Le président américain avait alors déclaré qu'il épargnerait à l'Union européenne le... Lire la suite

Alors que le président américain Donald Trump a annoncé la mise en place de mesures protectionnistes sur l’acier et l’aluminium, l’Europe s’inquiète des conséquences de cette décision et entame des négociations à Bruxelles.


C’est au début du mois de mars que les Etats-Unis ont annoncé l'imposition respectivement de 10% et 25 % sur l'aluminium et l'acier importés. Le président américain avait alors déclaré qu'il épargnerait à l'Union européenne les droits de douane sur l'acier et l'aluminium si celle-ci renonçait à ses propres barrières imposées aux produits américains.

De manière incontestable, ces taxes auront un impact sur les productions d’acier et d’aluminium en Europe, car au-delà de la baisse des ventes, les producteurs européens redoutent une déstabilisation de tout le marché, ainsi qu’une perte considérable en termes d’emploi. En effet, ce sont plus de 5 millions de tonnes d’acier que l’Europe exporte chaque année pour l’industrie américaine. Pour la seule année 2017, l'Europe a exporté pour 5,3 milliards d'euros d'acier et pour 1,1 milliard d'euros d'aluminium vers les États-Unis. Ces mesures protectionnistes, si elles se confirment, feraient perdre quelques 3 milliards d'euros par an aux entreprises européennes.

Face à cette guerre commerciale, l’Europe fait front de manière unie et malgré l’annonce officielle de l’administration Trump d’octroyer à l’Union européenne une exemption jusqu’au 1er mai[1], les chefs d’État de l’UE ont déclaré lors du Conseil européen du 23 mars, que la décision de Donald Trump était « inacceptable ». La Commissaire européenne au Commerce Cecilia Malmström a déjà prévenu, « nous avons vu récemment comment le protectionnisme est utilisé comme une arme pour nous menacer et nous intimider. Mais nous n'avons pas peur et nous nous défendrons contre les intimidateurs », a-t-elle affirmé. C’est dans ce cadre qu’elle s’est rendue plus tôt cette semaine à Washington pour rencontrer le Secrétaire américain au Commerce, Wilbur Ross, et le Représentant au Commerce, Robert Lighthizer.

Le bras de fer entre l’Europe et les Etats-Unis est loin d’être terminé. Les négociations qui ont actuellement lieu à Bruxelles sont difficiles et l’UE ne semble pas prête à faire de concessions à Trump. Pour sa part, Jean-Claude Juncker a déclaré qu’un accord pour les cinq prochaines semaines n’était « pas très réaliste étant donné l’ampleur des questions à aborder ». Si les Vingt-huit plaident pour le maintien du dialogue avec les Etats-Unis, ils soutiennent également les démarches de la Commission européenne visant à assurer la préservation des intérêts européens, tout en se réservant le droit de répondre aux mesures américaines de manière appropriée et proportionnée, dans le respect des règles de l'Organisation mondiale du Commerce (OMC). Il apparait néanmoins que le fond du problème, à savoir les productions excédentaires d’acier, notamment en Chine, ne trouve pas réellement de solution, impliquant de fait l’exacerbation du déséquilibre entre l’offre et la demande dans le domaine sidérurgique.
    
[1] Outre l’UE, l’Argentine, l’Australie, le Brésil, le Canada, le Mexique et la Corée du Sud sont également exemptés de taxes jusqu'au 1er mai 2018.

Replier le texte

Actualités en relation

20 novembre 2015
La Commission européenne a approuvé le financement de 96 nouveaux projets sous le programme LIFE pour l...
23 septembre 2011
Les eurodéputés se réuniront en plénière pour la deuxième fois en ce mois de septembre. Voici les grands thèmes qu�...

Subvention relative à ce focus

Agenda

Méthodologie



Welcomeurope, 161 rue Montmartre, 75002 Paris | Tél . : +33 1 42 54 60 64 / Fax : +33 1 42 54 70 04

© Welcomeurope 2000-2018