Une nouvelle stratégie en matière d'égalité des chances Welcomeurope


contact
+33 1 42 54 60 64
 Menu menu

Accueil >  Actualité des subventions européennes >  Actualité



vendredi 17 décembre 2010

Une nouvelle stratégie en matière d'égalité des chances

Affaires sociales, Gestion publique, Droits de l Homme,Centres de recherche,Autorités locales et régionales,Ecoles,Grandes entreprises,Centres de formation,Fédérations Syndicats,Administrations Etats,Agences Chambres,ONG de Développement,PME,Universités,Associations,Banques,Fonds d'investissement,Organisations Internationales,

News Le 17 décembre 2010, une nouvelle stratégie d'égalité des chances a été lancée par la Commission européenne pour la période allant jusqu'à 2014. Il s'agit s'inscrire dans le cercle vertueux des progrès remarquables déjà accomplis ces dernières années. Cette stratégie repose sur ces trois principes essentiels : attirer, développer et conserver une force de travail équilibrée; promouvoir un environnement de travail plus flexible; assurer l'appropriation de la stratégie au plus haut niveau. De nouveaux objectifs seront fixés quant au nombre de femmes à atteindre au sein de l'encadrement intermédiaire et supérieur et pour le recrutement de femmes à des postes d'administrateur (AD). Chaque service de la Commission devra élaborer son propre plan d'action pour atteindre ces objectifs et la direction générale des ressources humaines dressera régulièrement des bilans.

«Nous avons déjà réalisé des progrès considérables dans la promotion de l'égalité des chances au sein de la Commission, puisque nous avons, depuis 1995, multiplié par cinq le nombre de femmes présentes dans l'encadrement supérieur et doublé le nombre de membres féminins de l'encadrement intermédiaire», a indiqué Maroš Sefcovic, vice-président de la Commission chargé des relations interinstitutionnelles et de l'administration. «Nous avons aussi introduit de nouvelles formes d'organisation flexible du travail. Mais nous pouvons et nous devons faire mieux. Non seulement la nouvelle stratégie fixe des objectifs concrets, mais elle encouragera également une meilleure utilisation des méthodes de travail flexibles et visera à sensibiliser les responsables de tous niveaux à l'importance que revêt l'égalité des chances pour l'ensemble du personnel. L'égalité des chances constitue un atout pour chacun; elle permet à la Commission d'utiliser au mieux les talents disponibles et de maximiser la productivité.» Attirer, développer et conserver une force de travail équilibrée La stratégie fixe des objectifs pluriannuels jusqu'en 2014. À cette date, 25 % des postes de l'encadrement supérieur devraient être occupés par des femmes (contre 21 % actuellement), l'objectif correspondant étant de remplacer par des femmes au moins 30 % des membres de l'encadrement supérieur partant à la retraite. D'ici 2014, l'encadrement intermédiaire devrait compter 30 % de femmes (pour 23 % actuellement), 50 % des cadres intermédiaires retraités devant être remplacés par des femmes. Pour la première fois, ces objectifs seront fixés au niveau de chaque direction générale. Par ailleurs, 43 % des postes d'administrateur en dehors de l'encadrement (AD) devraient être occupés par des femmes d'ici 2014. Ces objectifs se fondent sur la modélisation de l'évolution du personnel de la Commission jusqu'en 2014 et sur une analyse de la réserve de candidats disponibles. Promouvoir un travail plus flexible et orienté sur les résultats Il s'agira de recourir de manière accrue aux formes de travail flexibles, comme l'horaire flexible, le télétravail et le travail à temps partiel. Cela nécessitera, pour les membres de l'encadrement, un renforcement de l'aide, des orientations et de la formation sur la politique d'égalité des chances. Assurer l'appropriation de la stratégie au plus haut niveau L'égalité des chances doit être systématiquement intégrée dans la politique des ressources humaines de chaque DG. Il convient que les efforts de communication vers le personnel soient renforcés et que l'encadrement supérieur s'engage pleinement dans cette stratégie. Les DG et services seront régulièrement invités à évaluer leur performance jusqu'en 2014, conformément à un cadre commun de performance. La DG HR mesurera les performances de chaque DG sur une base trimestrielle et suivra l'action des DG qui n'atteignent pas leurs objectifs. Les DG enregistrant les meilleurs résultats obtiendront un label de performance pour une période de trois ans.

Source :  Commission européenne - Salle de presse


Plus d'infos  Commission européenne - Salle de presse

Lire la suite


Dernières actualités

Agenda

Méthodologie



Welcomeurope, 161 rue Montmartre, 75002 Paris | Tél . : +33 1 42 54 60 64 / Fax : +33 1 42 54 70 04

© Welcomeurope 2000-2017