linkedin gif

+33 1 42 54 60 64
 
Connexion & Inscription

Accueil >  Actualité des subventions européennes >  Actualité



mardi 28 juin 2011

La torture, interdite et combattue par l'UE

News On les appelle pudiquement « interrogatoires musclés »… Certaines pratiques comme la privation de sommeil, l'exposition prolongée à des températures extrêmes ou le simulacre de noyade sont assimilées à de la torture.

A l'occasion de la Journée internationale de soutien aux victimes de la torture le 26 juin, les députés européens ont rappelé leur opposition à tout traitement dégradant ou inhumain. Le 26 juin, date-anniversaire de l'entrée en vigueur (en 1987) de la convention des Nations unies contre la torture et les autres traitements cruels, dégradants ou inhumains, a été consacrée Journée internationale de soutien aux victimes de la torture. La convention a été ratifiée par 147 Etats à ce jour. « La première mesure qu'un Etat doit prendre pour éradiquer la torture doit être de ratifier cette convention sans réserves, ainsi que ses protocoles additionnels », a expliqué la Finlandaise Heidi Hautala (Verts), président de la commission parlementaire des droits de l'homme, à l'occasion d'un débat sur le sujet le 15 juin dernier. La torture, sous toutes ses formes, viole les principes de liberté, de démocratie et de droits de l'homme. L'Union européenne, qui a interdit la torture sur son territoire, travaille à éradiquer ce fléau dans le reste du monde.

Source :  Salle de presse - Parlement européen


Plus d'infos  Salle de presse - Parlement européen

Lire la suite


Agenda

Méthodologie



Welcomeurope, 161 rue Montmartre, 75002 Paris | Tél . : +33 1 42 54 60 64 / Fax : +33 1 42 54 70 04

© Welcomeurope 2000-2018

Bienvenue sur welcomeurope.com. Ce site utilise des cookies d’analyse statistique et de mesure d’audience. En poursuivant votre navigation, vous autorisez l’utilisation de ces cookies. En savoir plus