linkedin gif

+33 1 42 54 60 64
 
Connexion & Inscription

Accueil >  Actualité des subventions européennes >  Actualité



jeudi 12 octobre 2006

Le Président Barroso au 7e sommet UE-Inde le 13 Octobre 2006 à Helsinki

Energie, Environnement, Justice - Securité, Coop. & Développement, Commerce,Autorités locales et régionales,Grandes entreprises,Administrations Etats,ONG de Développement,Associations,

News L'UE et l'Inde tiendront leur 7e Sommet le 13 octobre à Helsinki. M. Jose Manuel Barroso, Président de la Commission européenne, Mme Bénita Ferrero-Waldner, membre de la Commission chargé des relations extérieures et M. Peter Mandelson, membre de la Commission chargé du commerce, assisteront à ce Sommet qui se tient sous les auspices de M. Matti Vanhanen, Premier ministre finlandais, au nom de la présidence finlandaise.

M. Javier Solana, Haut Représentant de l'Union européenne pour la politique étrangère et de sécurité commune, y assistera également. L'ordre du jour du Sommet couvrira les relations UE-Inde, notamment la mise en œuvre du plan d'action commun adopté lors du dernier Sommet (septembre 2005 à Delhi) et soutiendra les recommandations du groupe de travail de haut niveau UE-Inde en ce qui concerne les moyens permettant de poursuivre le développement des échanges commerciaux et des investissements bilatéraux. Le multilatéralisme effectif, les changements climatiques et l'énergie, la lutte contre le terrorisme et la non-prolifération, tels sont les thèmes de préoccupation mondiale dont la discussion est prévue. Les questions régionales seront évoquées également, notamment l'Iran, la Birmanie/Myanmar et le Sri Lanka. Le 7e Sommet UE-Inde, qui aura lieu le 13 Octobre 2006 à Helsinki, fera avancer la mise en œuvre du plan d'action commun UE-Inde lancé l'année dernière. L'UE: - réaffirmera sa conviction qu'une poursuite de la libéralisation des échanges commerciaux et d'une ouverture des marchés peuvent favoriser la mise en valeur du potentiel de l'Inde; - confirmera une nouvelle fois son engagement à soutenir la réforme économique tout en aidant ce pays à répondre aux priorités les plus urgentes de son programme de développement; - tentera d'obtenir de l'Inde un engagement accru sur les questions d'intérêt mondial et régional, allant des changements climatiques à la libéralisation des échanges commerciaux multilatéraux, la non-prolifération, la promotion des droits de l'homme et la bonne gouvernance, la paix et l'intégration régionale dans le sud de l'Asie, en Birmanie et en Iran. Un résultat important de ce Sommet passe par la prise en considération du rapport du groupe de travail de haut niveau UE-Inde qui avance des arguments irréfutables en vue d'un nouvel accord bilatéral en matière de commerce et d'investissements, destiné à favoriser le commerce de façon significative et à consolider les règles de l'OMC. Du côté de l'UE, un mandat du Conseil à la Commission en vue d'ouvrir des négociations sera nécessaire avant de pouvoir lancer officiellement cette initiative. Néanmoins, on s'attend à ce que le Sommet débouche sur une déclaration politique positive insistant auprès des deux parties afin qu'elles entament les préparatifs d'un accord. Parmi d'autres résultats concrets du Sommet, citons la mise en place de nouveaux mécanismes de consultation élargissant le champ d'application du partenariat, tel que l'ouverture d'un dialogue politique macro-économique régulier et la mise sur pied d'un nouveau groupe de travail bilatéral sur les hydrocarbures et le gaz naturel. L'UE insistera également afin que soient réalisés de nouveaux progrès en ce qui concerne la négociation d'un accord de transport maritime UE-Inde (une mesure d'accompagnement naturelle de notre ambition d'accroître les échanges commerciaux dans les deux sens), la conclusion d'un accord bilatéral horizontal dans le domaine de l'aviation civile et la conclusion d'un protocole d'accord sur la coopération dans le domaine de l'emploi et des affaires sociales. Historique Les relations UE-Inde se sont développées à un rythme soutenu au cours des trois dernières années. Le dernier sommet UE-Inde, en septembre 2005 à Delhi, a marqué le point culminant d'une amélioration progressive des relations UE-Inde qui a commencé au Sommet de La Haye en 2004, avec le développement de relations UE-Inde vers un "partenariat stratégique", comme l'avait recommandé la Commission en 2004 dans sa communication sur les relations UE-Inde. Le Sommet 2005 adoptera un plan d'action commun de vaste portée donnant corps au partenariat stratégique. Le plan d'action commun couvre tous les aspects des relations UE-Inde. Il propose que soient réalisées des étapes pratiques avant 2008, date à laquelle les deux parties devraient réexaminer et actualiser le document. L'UE est le principal partenaire commercial de l'Inde. Elle représente un cinquième du commerce de l'Inde. Les importations UE en provenance de l'Inde représentaient en 2005 18,9 milliards d'euros. Il s'agit principalement du textile et de l'habillement, des produits agricoles et des produits chimiques. Les exportations de l'UE à destination de l'Inde représentaient 21,1 milliards d'euros dont une majorité est constituée d'équipement, de produits agricoles, de pierres précieuses et de bijoux. Depuis 2001, l'accord bilatéral entre les deux parties a connu une progression de 11 % en moyenne. Un domaine en développement du commerce UE-Inde est représenté par le commerce des services qui s'est accru de façon significative au cours des dernières années — dans les deux sens. En 2004, les exportations de services de l'Inde à destination de l'UE étaient évaluées à 3,8 milliards d'euros, tandis que les exportations de services de l'UE à destination de l'Inde représentaient 3,2 milliards d'euros. L'UE est également à la fois le principal investisseur étranger en Inde et la destination principale pour les investisseurs indiens.

Source :  Commission européenne


Lire la suite


Agenda

Agenda

Méthodologie



Welcomeurope, 161 rue Montmartre, 75002 Paris | Tél . : +33 1 42 54 60 64 / Fax : +33 1 42 54 70 04

© Welcomeurope 2000-2018