linkedin gif

+33 1 42 54 60 64
 
Connexion & Inscription

Accueil >  Actualité des subventions européennes >  Actualité



lundi 7 mars 2011

La lutte contre la mauvaise alimentation en Europe:un bilan mitigé

Développement local, Education - Formation, Santé, Citoyenneté européenne,Autorités locales et régionales,Ecoles,Centres de formation,Administrations Etats,Universités,Associations,Organisations Internationales,

News Cinq millions d'enfants européens sont obèses et 22 millions en surpoids. Pour lutter contre la mauvaise alimentation, l'Europe a mis à disposition 90 millions d'euros pour améliorer les habitudes alimentaires dès le plus jeune âge et encourager les modes de vie sains. Néanmoins, seuls 33 millions ont été utilisés.

Le programme européen « des fruits à l'école » a été très bien reçu en 2009-2010 mais, au terme de sa première année de mise en œuvre, le bilan est bien pauvre. Seul un tiers des fonds prévus ont été effectivement dépensés. L'Italien Giovanni La Via (Parti populaire européen) pointe du doigt les retards dans la mise en place du site internet, dans l'organisation des réunions de coordination… « Pouvez-vous nous expliquer pourquoi un tel programme, qui pourrait être très utile du point de vue de la santé publique, ne décolle pas ? », a-t-il demandé à Lars Hoelgaard, haut fonctionnaire à la Commission européenne en charge du dossier. Selon ce dernier, les problèmes sont au nombre de deux. Tout d'abord, les projets soutenus le sont au titre du co-financement : pour un euro débloqué par l'UE, un autre euro doit être apporté par un partenaire local ou national. Ainsi, du fait de problèmes financiers, certains Etats ont préféré rester en-dehors du programme. En Allemagne, sur 16 Länder intéressés, seuls sept ont réellement mis la main à la poche. Ensuite, la gestion administrative des projets était trop lourde, tant au niveau des candidatures que de la mise en œuvre et des contrôles. « Je n'ai entendu que des bonnes choses sur le programme (…) mais il y a clairement des problèmes de gestion », regrette l'Allemande Elisabeth Jeggle (Parti populaire européen). Elle a demandé que la Commission simplifie les procédures administratives. Une demande entendue par Lars Hoelgaard, qui a dit que des mesures en ce sens avaient déjà été prises.

Source :  Salle de presse - Parlement européen


Plus d'infos  Salle de presse - Parlement européen

Lire la suite


Agenda

Méthodologie



Nos experts vous accompagnent

Welcomeurope présente €urolab
Une solution exclusive pour bénéficier des subventions européennes


Glossaire

Définitions des termes utilisés couramment

Nos partenaires

Devenez gratuitement partenaire
et donnez à votre site une dimension européenne


Aller plus loin..

pack_decouvert_fr.jpg pack_pro_fr.jpg

Welcomeurope, 161 rue Montmartre, 75002 Paris | Tél . : +33 1 42 54 60 64 / Fax : +33 1 42 54 70 04

© Welcomeurope 2000-2018

Bienvenue sur welcomeurope.com. Ce site utilise des cookies d’analyse statistique et de mesure d’audience. En poursuivant votre navigation, vous autorisez l’utilisation de ces cookies. En savoir plus