contact
+33 1 42 54 60 64
Menu menu

Accueil >  Actualité des subventions européennes >  Actualité



lundi 26 juin 2006

Journée mondiale contre la drogue 2006: la Commission souligne l’engagement de l’Europe dans la lutte contre le trafic de drogues et l’aide aux toxicomanes

Santé, Justice - Securité, Jeunesse, Coop. & Développement,Ecoles,Administrations Etats,Universités,Associations,

News À l’occasion de la Journée Internationale contre l'abus et le trafic illicite des drogues, instaurée par les Nations unies, la CE a souligné l’engagement de la Commission européenne à participer aux efforts internationaux visant à lutter contre la drogue, à soutenir les pays tiers par le biais de projets communs et à trouver des solutions aux problèmes sanitaires liés à la toxicomanie.

Dans l’UE, plus de 8000 personnes, pour la plupart des jeunes hommes dans la vingtaine et la trentaine, meurent d'une overdose chaque année. Selon les estimations, le nombre total de décès liés à la consommation de drogues pourrait être jusqu’à trois fois plus élevé, en raison d’une sous-déclaration des décès et compte tenu des décès indirectement liés à l’usage de drogues (SIDA, violence, accidents et suicide). Face à ces tendances inquiétantes, l’UE élabore des actions réfléchies et efficaces visant à réduire à la fois l'offre et la demande en utilisant tous les moyens à sa disposition. L’aide que l'UE accorde aux pays tiers dans le cadre de la lutte contre la drogue a presque doublé au cours des 3 dernières années. Les projets mis en œuvre par les États membres et la Commission européenne dans les pays tiers ont représenté plus de 500 millions d'euros en 2005 et se sont concentrés sur l'Afghanistan et l'Amérique latine, où un soutien est accordé aux projets de développement alternatif visant à réduire la production de coca dans la région andine. Au cours des deux premières années du programme de santé publique actuel de l'UE, plus de 4,1 millions d'euros ont été injectés directement dans des projets de lutte contre la drogue. La priorité est accordée aux projets de réduction des risques, aux programmes de prévention conjoints et aux meilleures pratiques en matière de traitement et de réintégration sociale des toxicomanes. Entre 3 et 3,5 millions de personnes se sont essayées à la cocaïne l'année dernière, 1,5 million étant considérées comme des usagers réguliers. 12 millions de personnes consomment du cannabis, dont 3 millions plus ou moins quotidiennement. L’ecstasy, qui est produite en Europe, est aujourd’hui la deuxième drogue la plus répandue après le cannabis. Selon l'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT)[1], dans certains États membres, jusqu’à 8 % des jeunes en consomment régulièrement. Le mélange systématique et intensif des drogues, souvent avec de l’alcool et des médicaments, est un problème grandissant auquel il est difficile de remédier. [1] L’OEDT est une agence européenne de régulation disposant pour 2006 d'un budget de 12 millions d'euros, financé dans sa quasi-totalité par la Communauté. Il joue un rôle prépondérant en fournissant à l’UE les éléments de fait sur lesquels celle-ci fonde ses politiques en matière de drogues.

Source :  Commission Européenne


Lire la suite


Agenda

Méthodologie



Welcomeurope, 161 rue Montmartre, 75002 Paris | Tél . : +33 1 42 54 60 64 / Fax : +33 1 42 54 70 04

© Welcomeurope 2000-2018