linkedin gif

+33 1 42 54 60 64
 
Connexion & Inscription

Accueil >  Actualité des subventions européennes >  Actualité



mardi 8 avril 2008

Le cancer en Europe, préoccupation majeure de santé publique

Culture - Médias, Santé,

News Au cours de sa vie, un Européen sur trois va développer une forme de cancer ; un sur quatre en mourra

Malgré la prévention et les traitements toujours plus efficaces, le cancer reste l’une des causes principales de mortalité en Europe. Les plus courants ? Les cancers du poumon, du colon et du sein. En amont de la question que devraient poser les députés mercredi à la nouvelle Commissaire à la santé, voici un tour d’horizon du cancer en Europe et de son dépistage. Le cancer du poumon est le plus courant, suivi de près par le cancer du colon : à eux deux, ils comptent pour 2/5 des cas européens. Le cancer du sein, quant à lui, a très fortement augmenté ces vingt dernières années. Avec une société européenne vieillissante, le cancer devrait toucher toujours plus d’Européens. Mercredi, les députés européens devraient poser une question à la Commissaire européenne à la santé sur ce sujet ; ils adopteront également une résolution. Plus de prévention pour moins de cas de cancers Un tiers des cancers pourrait être évité grâce à la prévention, selon l’Organisation Mondiale de la Santé. Or, seuls 3% des budgets de santé des pays de l’OCDE sont consacrés à la prévention - les 97% restants finançant les traitements et les soins. Moins d’inégalités face au cancer en Europe Echanger les meilleures pratiques, c’est aussi permettre de réduire les inégalités face au cancer : les taux de mortalité sont en effet plus élevés dans les nouveaux Etats-membres de l’Union Européenne que dans les anciens. Des différences « frappantes et inacceptables », selon le projet de résolution qui devrait être adopté mercredi en plénière, et qui sont dues aux différences de qualité des services de traitement du cancer, des programmes de dépistage, des services de radiothérapie et de la disponibilité de nouveaux médicaments anti-cancer. Par exemple pour le cancer du sein... Le lien entre cancer du sein et produits chimiques Selon les estimations, une femme sur dix sera touchée au cours de sa vie par le cancer du sein. Pour la députée irlandaise Avril Doyle (Parti Populaire Européen-Démocrates Européens), il faut prendre en compte les dernières études scientifiques sur un possible lien entre cancer du sein et exposition à des produits chimiques… Un sujet à présenter au sein d’un nouveau « groupe de travail interinstitutionnel » ? Un groupe de travail anti-cancer au plan européen C’est une des propositions du projet de résolution des députés : créer un groupe de travail regroupant des membres de la Commission, du Conseil et du Parlement pour « rassembler et échanger les bonnes pratiques en matière de prévention (…), de dépistage et de traitement ». Ce groupe devrait, en particulier, promouvoir de nouvelles mesures susceptibles d'augmenter de 50 % la part de la population des États membres participant aux actions de dépistage du cancer d'ici à 2018.

Source :  Parlement européen


Plus d'infos  Parlement européen

Lire la suite


Agenda

Méthodologie



Welcomeurope, 161 rue Montmartre, 75002 Paris | Tél . : +33 1 42 54 60 64 / Fax : +33 1 42 54 70 04

© Welcomeurope 2000-2018

Bienvenue sur welcomeurope.com. Ce site utilise des cookies d’analyse statistique et de mesure d’audience. En poursuivant votre navigation, vous autorisez l’utilisation de ces cookies. En savoir plus