linkedin gif

+33 1 42 54 60 64
 
Connexion & Inscription

Accueil >  Actualité des subventions européennes >  Actualité



mardi 17 avril 2012

La campagne « We mean Business » promeut les stages en entreprises dans le cadre des programmes Erasmus et Leonardo da Vinci

Emploi, Education - Formation, Industrie, Innovation, Services, Jeunesse, Nouvelles technologies, Telecommunications,Ecoles,Grandes entreprises,Centres de formation,Agences Chambres,PME,Universités,

News

La campagne « We mean business » a été lancée aujourd’hui par la Commission afin d’inciter les entreprises à prendre des étudiants en stage. Ces stages peuvent être très bénéfiques pour les jeunes car en plus de les professionnaliser, cela peut leur permettre d’acquérir un premier bon emploi. 



Les enquêtes révèlent que peu d’entreprises savent qu’elles peuvent accueillir un stagiaire dans le cadre d’un programme européen. La campagne «We mean business» entend changer la donne et montrer les avantages que présente, pour les entreprises, l’accueil d’un stagiaire étranger. 

La campagne dispose de son propre site Internet, qui contient des informations sur la manière d’organiser ou de trouver un stage à l’échelle européenne, et des liens vers des sites appropriés. Des campagnes de sensibilisation auront lieu dans les États membres, avec des manifestations s’adressant aux chambres de commerce, aux agences de développement régional et aux organisations de soutien aux entreprises et autres «multiplicateurs d’effets» susceptibles de mettre en lumière les avantages des stages pour les entreprises. 

Contexte 

Dans le cadre de son «initiative sur les perspectives d’emploi des jeunes», dévoilée en décembre 2011 (IP/11/1568), la Commission européenne s’est engagée à augmenter de 30% le nombre de stages proposés aux étudiants de l’enseignement professionnel et supérieur, grâce à ses programmes Leonardo da Vinci et Erasmus. En 2012, au moins 130 000 jeunes bénéficieront d’une aide pour effectuer un stage professionnel à l’étranger. Ce chiffre devrait passer à 150 000 l’année prochaine. 

Des études montrent que les stagiaires maîtrisant une ou plusieurs langues étrangères peuvent aider les entreprises à conquérir de nouveaux marchés. Par ailleurs, les occasions manquées par les entreprises dont le personnel ne possède pas de compétences dans le domaine linguistique et celui de la communication ont aussi un coût. Dans une étude de 2006 de la Commission réalisée auprès de quasiment 2 000 entreprises en Europe, 11% des responsables interrogés indiquaient avoir déjà perdu un contrat en raison de leur manque de compétences linguistiques, ce qui, au total, leur avait coûté rien de moins que 50 millions d’euros2. XXParallèlement à la campagne «We Mean Business», la Commission adoptera demain, le 18 avril, un train complet de nouvelles mesures visant à une reprise génératrice d’emplois. L’un des principaux objectifs de ces mesures sera de stimuler les recrutements dans l’économie verte, les services de santé et les technologies de l’information et de la communication.

Source :  Salle de presse - Commission Européenne


Plus d'infos  Site Web de la campagne (FR)

Lire la suite


Agenda

Agenda

14 octobre - 16 novembre 2019, Helsinki
12 novembre, Bruxelles
13 novembre - 11 novembre 2019, Helsinki
30 novembre - 30 septembre 2020, Capitales régionales françaises

Méthodologie



Welcomeurope, 161 rue Montmartre, 75002 Paris | Tél . : +33 1 42 54 60 64 / Fax : +33 1 42 54 70 04

© Welcomeurope 2000-2018

Bienvenue sur welcomeurope.com. Ce site utilise des cookies d’analyse statistique et de mesure d’audience. En poursuivant votre navigation, vous autorisez l’utilisation de ces cookies. En savoir plus