linkedin gif

+33 1 42 54 60 64
 
Connexion & Inscription

Accueil >  Actualité des subventions européennes >  Actualité



lundi 23 juin 2014

Appel compétitif du projet sur le graphène

Recherche, Gestion publique, Information, Industrie, Innovation,Centres de recherche,Autorités locales et régionales,Administrations Etats,PME,Universités,

News À l'occasion de la semaine du graphène, la Commission a la fierté d'annoncer aujourd'hui que le projet phare Graphène, l'une des plus grandes initiatives européennes de recherche, a doublé d'envergure.

À l'issue d'un appel à propositions doté d'une enveloppe de 9 millions d'euros, 66 nouveaux partenaires ont été invités à rejoindre le consortium. Si la plupart sont des universités ou des instituts de recherche, les entreprises, principalement des PME, représentent une part croissante des participants, ce qui montre l’intérêt grandissant des acteurs économiques pour le graphène. Le partenariat, qui compte désormais plus de 140 organisations issues de 23 pays, est déterminé à faire sortir du laboratoire ce matériau révolutionnaire qu'est le graphène, ainsi que d'autres matériaux bidimensionnels, pour les faire entrer dans notre quotidien.

Hausse du nombre de PME et de partenaires italiens

Les 66 nouveaux partenaires sont issus de 19 pays, dont six pays nouveaux au sein du consortium: la Biélorussie, la Bulgarie, la République tchèque, l’Estonie, la Hongrie et Israël.

Avec 16 nouveaux partenaires, l'Italie est maintenant, avec l'Allemagne, l'un des deux pays qui comptent le plus grand nombre de partenaires dans le projet phare Graphène (23 chacun), suivis de l’Espagne (18), du Royaume-Uni (17) et de la France (13).

Ces 66 nouvelles recrues apporteront de nouvelles capacités scientifiques et technologiques au projet phare. Plus d'un tiers des nouveaux partenaires sont des entreprises, principalement des PME, ce qui montre l’intérêt grandissant des acteurs économiques pour le graphène. Les entreprises ne représentaient au départ que 20 % des partenaires du consortium.

De nombreux candidats prêts à se joindre à l’initiative

L'appel à propositions pour un budget de 9 millions d’euros, qui s'inscrit dans une phase de «montée en puissance» de 54 millions d’euros (2014-2015), a attiré au total 218 propositions, ce qui représente 738 organisations issues de 37 pays. Les propositions reçues ont été évaluées selon des critères de compétence scientifique et technologique, de mise en œuvre et d'impact (informations supplémentaires sur l’appel à propositions) et classées par un panel international d’experts reconnus, composé essentiellement d'éminents professeurs du monde entier. 21 propositions ont été sélectionnées en vue de bénéficier d’un financement.

L’Europe en pole position

Le graphène a été fabriqué et testé en Europe, ce qui a valu en 2010 le prix Nobel de physique à Andre Geim et Konstantin Novoselov, de l’université de Manchester.

Grâce au projet phare Graphène, qui représente un investissement de 1 milliard d'euros, l'Europe pourra passer de la recherche scientifique de pointe à la fabrication de produits commercialisables. Cette initiative majeure place l’Europe en pole position dans la course mondiale au développement des technologies du graphène.

Contexte


Le projet phare Graphène représente un investissement européen de 1 milliard d'euros sur les 10 prochaines années. Il fait partie des projets phares en matière de technologies futures et émergentes (FET) annoncés en janvier 2013 par la Commission européenne (communiqué de presse). L’objectif du programme «FET Flagships» est d'encourager les projets de recherche «visionnaires» susceptibles de permettre de grandes découvertes et de générer d'importantes retombées pour la société et l'industrie européennes. Les projets phares FET sont des initiatives très ambitieuses nécessitant une étroite collaboration avec les agences de financement nationales et régionales, l’industrie et des partenaires extérieurs à l’Union européenne.

La recherche sur les technologies de nouvelle génération est essentielle à la compétitivité de l’Europe. C'est pour cette raison que 2,7 milliards d'euros seront investis dans les technologies futures et émergentes (FET) dans le cadre du nouveau programme de recherche Horizon 2020 (2014-2020), soit un budget presque multiplié par trois par rapport au précédent programme de recherche (le 7e programme-cadre). Les actions FET s'inscrivent dans le cadre du pilier excellence scientifique du programme Horizon 2020.

Source :  Presse de la Commission européenne


Plus d'infos  http://europa.eu/rapid/press-release_IP-14-707_fr.htm

Lire la suite


Agenda

Méthodologie



Welcomeurope, 161 rue Montmartre, 75002 Paris | Tél . : +33 1 42 54 60 64 / Fax : +33 1 42 54 70 04

© Welcomeurope 2000-2018

Bienvenue sur welcomeurope.com. Ce site utilise des cookies d’analyse statistique et de mesure d’audience. En poursuivant votre navigation, vous autorisez l’utilisation de ces cookies. En savoir plus