la nouvelle initiative européenne dans le domaine du micro- crédit : jasmine


contact
+33 1 42 54 60 64
Connexion & Inscription
 Menu menu


Accueil >  conseil subventions europe >  Liste des interviews sur les subventions européennes >  La nouvelle initiative européenne dans le domaine du Micro- Crédit : JASMINE



La nouvelle initiative européenne dans le domaine du Micro- Crédit : JASMINE

Philippe DELVAUX - Administrateur principal, Direction générale de la politique Régionale, Unité D3 - Ingénierie financière

Pouvez-vous nous présenter JASMINE?

Vous vous rappellerez que le 13 novembre 2007, la Commission européenne a adopté une communication destinée à promouvoir le développement du micro crédit en tant qu'instrument de croissance et de création d'emploi en Europe. La Commission a procédé à l'examen de la situation et a conclu qu'il y avait lieu de lancer une action en partenariat avec la BEI (Banque Européenne d'Investissement) pour renforcer le rôle joué par les institutions de micro crédit en matière d'octroi de micro prêts aux porteurs de projets n'ayant pas accès au financement bancaire pour des raisons très diverses. Lire_La_Suite

Pouvez-vous nous présenter JASMINE?

Vous vous rappellerez que le 13 novembre 2007, la Commission européenne a adopté une communication destinée à promouvoir le développement du micro crédit en tant qu'instrument de croissance et de création d'emploi en Europe. La Commission a procédé à l'examen de la situation et a conclu qu'il y avait lieu de lancer une action en partenariat avec la BEI (Banque Européenne d'Investissement) pour renforcer le rôle joué par les institutions de micro crédit en matière d'octroi de micro prêts aux porteurs de projets n'ayant pas accès au financement bancaire pour des raisons très diverses.

JASMINE (Joint Action to Support Micro finance institutions in Europe - Action commune pour soutenir les institutions de micro finance en Europe) est l'instrument qui a été développé pour répondre à ces préoccupations.
Cette initiative prévoit une phase pilote de trois ans et associera un nombre restreint (15 à 20) d'institutions de micro finance non bancaires (IMF), ce qui devrait être suffisant pour mettre ce nouvel instrument au point. L'idée est de fournir une assistance technique aux IMF les plus prometteuses pour les aider à asseoir leur crédibilité sur le marché et leur permettre ainsi d'obtenir plus facilement des capitaux et aussi d'améliorer leur capacité à financer les opérations de prêt afin qu'elles puissent en accroître le nombre.



Comment fonctionnera JASMINE en pratique?



En pratique, la cellule JASMINE examinera la viabilité des demandes qui seront formulées, et fera des propositions appropriées en vue d'assurer le cofinancement de ces opérations par la BEI et les partenaires bancaires publics ou privés qui accepteront de participer à cette initiative. JASMINE sera mise en place au sein du Fonds Européen d’Investissement (FEI) et aura entre autres pour tâche d'évaluer les plans d'entreprise des IMF candidates à un financement et de les aider à atteindre un niveau de qualité tant au plan de leur gouvernance, que de leur gestion financière et de leur politique commerciale. L'objectif est de conduire ces institutions à adopter de "bonnes pratiques" permettant de leur délivrer un label de qualité.



Cette initiative est lancée conjointement par la Commission Européenne et la Banque Européenne d'Investissement. Quelles ont été les motivations de ces deux institutions?



La Commission européenne et le groupe BEI (la Banque européenne d'investissement et le Fonds européen d'investissement) ont développé JASMINE pour répondre à un besoin du marché. Le micro crédit pour les personnes considérées comme non bancables est très mal desservi.

Les estimations de la Commission, qui reposent sur des données Eurostat, ont mis en évidence que la demande potentielle de micro crédits dans l’UE pourrait correspondre à plus de 700 000 nouveaux prêts, ce qui représente un montant d’environ 6,3 milliards d’euros à court terme. Ce sont surtout les personnes exclues des services financiers classiques qui sont les bénéficiaires de ces micro prêts car faute de garanties suffisantes, ces prêts ne leur sont pas consentis par les banques traditionnelles. Il semble donc opportun de développer d'autres intermédiaires qui prennent leurs garanties autrement, et d'appuyer leurs démarches.
L'idée n'est pas de créer de la concurrence inutile avec les institutions bancaires qui font du micro crédit, mais bien de jouer les synergies et d'intervenir là où elles ne peuvent pas le faire, vu les coûts que représentent l'accompagnement des porteurs de projets . La BEI est depuis longtemps impliquée au travers du FEI (Fonds Européen d'Investissement) dans le micro crédit. C'est une excellente occasion pour eux de devenir des acteurs de premier plan dans le domaine du micro crédit, qui, ne l'oublions pas fait également partie de l'initiative JEREMIE, promue et gérée par le FEI dans le cadre des Fonds structurels.



Quand débutera l'initiative?



La phase pilote de notre projet commencera au début de l’année 2009 et durera trois ans. L'enveloppe initiale de l'ensemble du projet tourne pour le moment autour de 50 millions d’euros.



JASMINE intervient en complément de JEREMIE. Pouvez-vous nous expliquer l'originalité et les atouts d'une telle initiative?



Les actions visant à renforcer le rôle du micro crédit en Europe ne sont pas nouvelles, mais l’originalité de JASMINE est d’associer dans ce projet plusieurs institutions de l’Union Européenne (Commission, BEI, FEI, Parlement Européen) ainsi que des banques publiques et privées (ou leurs représentants) ainsi que d'autres parties prenantes intéressées. Pour ce qui est du lien entre JEREMIE et JASMINE, les institutions de micro finance qui auront reçu le label de qualité JASMINE seront bien placées pour être sélectionnées par les fonds de participation JEREMIE constitués dans les régions ou, selon le cas, dans les Etats Membres. Ce qui est remarquable, c'est que notre initiative a reçu et reçoit un soutien appréciable des instances politiques et suscite beaucoup d'intérêt de la part du secteur bancaire.

Replier le texte

Dernières actualités

Conseil

Agenda


Welcomeurope, 161 rue Montmartre, 75002 Paris | Tél . : +33 1 42 54 60 64 / Fax : +33 1 42 54 70 04

© Welcomeurope 2000-2017