Suivez-nous

  • Partager sur Facebook

+33 1 42 54 60 64
Inscription / Connexion


Accueil >  Les Fonds Structurels 2014-2020 en France (FEDER, FSE, INTERREG...) >  Sélectionnez votre région et trouvez tous les fonds structurels européens : FEDER, FSE, INTERREG, disponibles pour vos projets >  Guadeloupe

Guadeloupe


1 - Compétitivité et développement économique (FEDER)

La plus petite des régions françaises est classée région ultrapériphérique (RUP) et peut, à ce titre, obtenir des fonds supplémentaires de l'UE. De plus, au titre de son statut de région ""convergence"" (en raison d'un PIB plus faible que la moyenne européenne), elle développera un programme opérationnel spécifique. Celui-ci, conformément aux objectifs européens, devra consacrer 60% de son enveloppe à l'innovation et la compétitivité (earmarking, contre 75% en métropole). La région dispose pour cela de 417 millions d'euros au titre du Feder et du Feder RUP pour la période de sept ans. Les porteurs de projets intéressés peuvent contacter directement le Sgar (préfecture de région) ou le conseil régional.
En Martinique, le projet de programme régional Feder se développera autour des priorités fixées par le CRSN français. Quatre priorités sont ainsi privilégiées :
- promouvoir la compétitivité l'attractivité des territoires : soutien au développement économique par l'innovation, la recherche, la mise en réseau des entreprises ; accessibilité et infrastructures de transports ; accessibilité et développement des TIC ; soutien au développement touristique.
- préserver l'environnement pour un développement durable, volet essentiel en Martinique : prévention des risques naturels et technologiques, lutte contre la pollution, amélioration de la gestion de l'eau et l'assainissement, développement des énergies renouvelables.
- promouvoir la cohésion sociale et territoriale : renforcement des stratégies locales et régionales de développement urbain, politiques de revitalisation urbaine intégrées, promotion de la cohésion sociale et de la compétitivité par les infrastructures d'éducation et de formation, la santé et la culture.
- compenser les contraintes particulières des régions d'outre-mer : neutralisation de certains coûts (fret).

Six axes reprennent ces objectifs

Axe 1 : développement économique, innovation et recherche (67 millions d'euros Feder prévus).
Axe 2 : accessibilité du territoire (90 millions d'euros Feder prévus).
Axe 3 : mise en valeur des potentialités locales (73 millions d'euros Feder prévus).
Axe 4 : gestion de l'environnement (53 millions d'euros Feder prévus).
Axe 5 : poursuite de l'effort en matière d'équipements, d'éducation et de santé afin de garantir la cohésion sociale (18 millions d'euros Feder prévus).
Axe 6 : compensation des surcoûts induits par l'ultrapériphéricité et autres handicaps structurels (108 millions d'euros Feder prévus).

Contacts
Préfecture de région - Sgar
www.martinique.pref.gouv.fr
05 96 39 36 00
Conseil régional
www.cr-martinique.fr
05 96 59 63 00




2 - Emploi et Formation (FSE)

La Guadeloupe se caractérise par un taux de chômage préoccupant (27% de la population active en 2005, selon le BIT) et un PIB très faible (5 milliards d'euros, soit 16.600 euros par habitant et par an) comparé à la métropole. Ces spécificités de la Guadeloupe seront largement prises en compte dans un PO FSE-convergence spécifique. De plus, la programmation du FSE pour 2007-2013 prend en compte les responsabilités décentralisées et oriente vers les collectivités territoriales une part conséquente des financements par le biais, notamment, des subventions globales.

Les priorités définies par le CRSN pour les régions d'outre-mer se concentrent sur deux objectifs : poursuivre l'effort de rattrapage des régions en matière d'emploi, d'éducation et de formation et, d'autre part, anticiper et gérer les changements économiques à venir. Il s'agit ainsi d'adapter les travailleurs et les entreprises, prévenir le chômage, en particulier de longue durée. L'inclusion et la lutte contre les discriminations seront aussi des thèmes clefs, tout comme la promotion du partenariat et la mise en réseau en faveur de l'inclusion sociale. La région investira dans le capital humain en particulier par des dispositifs de soutien aux jeunes. Elle s'attachera enfin à améliorer les capacités institutionnelles et administratives et à soutenir des actions innovantes, transnationales ou interrégionales.
En Guadeloupe, le projet de programme FSE bénéficie de 185 millions d'euros (courants) entre 2007 et 2013.

Contact
DRTEFP - Cellule FSE
drtefp.guadeloupe@travail.gouv.fr
05 90 80 50 50



3 - Développement rural (FEADER)

Contrairement aux régions de métropole, la Guadeloupe bénéficie d'un programme décentralisé spécifique pour mettre en oeuvre le Feader entre 2007 et 2013 et n'est pas contrainte par le volet national du programme de développement rural hexagonal (PDRH). Les caractéristiques géographiques (insularité, éloignement et climat), économiques et sociales conduisent à définir des enjeux propres. La dimension touristique, entre autres, sera prise en compte, de même que certaines spécificités : terres sous contraintes (pression foncière, risques environnementaux), caractère archipélagique (double insularité). Un appui aux services publics, primordiaux dans la région, sera fourni : éducation, santé, social.
La fonction d'autorité de gestion revient aux préfets. Le programme guadeloupéen sera doté de 138 millions d'euros communautaires sur la période. Un cofinancement à 85% sera possible.
Quatre axes seront développés :
- amélioration de la compétitivité des secteurs agricoles et sylvicoles ;
- gestion de l'espace et amélioration de l'environnement ;
- diversification de l'économie rurale et qualité de la vie en milieu rural ;
- approche Leader.

Contact
Draf
05 90 99 09 11

Le soutien aux micro-projets de territoires

L'axe 4 du Feader, nouvellement baptisé approche Leader, permet de constituer des territoires de projets. Deux GAL (groupes d'action locale) existent déjà en Guadeloupe : Nord Grande-Terre et Ouest Sous-le-Vent. En 2007, un appel à projets doit permettre de sélectionner les GAL qui bénéficieront de budgets pour financer des initiatives micro-locales. Les projets devront porter sur l'un des trois premiers axes du Feader. L'objectif : utiliser 5% de l'enveloppe Feader pour développer Leader (contre 1% en 2000-2006).

Contact
Réseau interrégional d'animation
www.una-leader.org
05 90 22 96 35



4 - Pêche et zones maritimes côtières (FEP)

La région Guadeloupe est fortement impliquée dans les problématiques de transports maritimes et d'environnement du littoral. Le Fonds européen pour la pêche, le FEP, remplace l'ancien Instrument financier d'orientation de la pêche (Ifop). Quatre axes prioritaires ont été proposés au plan national pour utiliser les 216 millions de subsides européens dont 5,2 millions d'euros en Guadeloupe : mesures en faveur de l'adaptation de la flotte de pêche communautaire (axe 1 : 13% de l'enveloppe dans les DOM) ; aquaculture, pêche dans les eaux intérieures, transformation et commercialisation des produits de la pêche et de l'aquaculture (axe 2 : 21% dans les DOM) ; mesures d'intérêt commun (axe 3 : 61% dans les DOM) ; développement durable des zones de pêche (axe 4 : a priori non-développé en Guadeloupe ; les actions de territoires s'appuieront sur Leader). Le développement des structures portuaires, la préservation des zones littorales et la complémentarité avec Natura 2000 font partie des mesures envisagées et intéressent directement les collectivités, même si le document s'adresse avant tout aux professionnels du secteur.
La part importante que représente l'axe 3 dans les DOM illustre les priorités données à la structuration de la filière pêche, tant pour les actions d'aménagement des ports de pêche et sites de débarquement, point faible identifié dans le plan stratégique national que pour les actions collectives. L'axe 2 concerne principalement la transformation/commercialisation et permettra d'aider les investissements dans les entreprises de ce maillon essentiel à la structuration de la filière.

Contact
Dram
05 90 41 95 50



5 - Coopération européenne entre territoires (INTERREG - FEDER)

La Guadeloupe participe à un espace majeur de coopération : l'espace Caraïbes. Les projets sont déposés directement auprès du secrétariat technique de l'espace, à savoir le Conseil régional de Guadeloupe. Les projets devront cibler une des thématiques choisies par l'espace ; ceux portés par des groupements d'acteurs publics et privés sont particulièrement encouragés.

Espace Caraïbes

L'espace Caraïbes, qui regroupe Guadeloupe, Guyane et Martinique, se fixe le défi de dépasser les handicaps de sa localisation ultrapériphérique, d'améliorer la compétitivité économique, de rechercher des schémas de développement durable et de cohésion économique et sociale. La coopération avec les pays environnants de la zone Caraïbes est un élément essentiel de ce programme. Les projets seront développés dans ces thématiques spécifiques.

Contact
Région Guadeloupe
www.interreg-caraibes.org/Neo4/Main.php?res=1280
05 90 80 41 48



6 - Liens

Inscrivez-vous à notre newsletter

régles de confidentialité
Recherche avancée

Un conseil ?
+33 1 42 54 60 64

Contactez
Marine Rossi au

33 (0)1 42 54 60 64

Guide Gratuit

Le Mini Guide des fonds structurels européens en France Visuel catalogue formation


(FEDER, FSE, INTERREG…)

Montez en compétence
Les formations Welcomeurope

Conseil

  • Gestion du Cycle Projet (GCP) et Approche du Cadre Logique (ACL) :

    Optimisez votre GCP en utilisant la méthode ACLL'approche du cadre logique est à la fois une boîte à outils intellectuelle pour les concepteurs de projets et une condition préalable à certaines demandes de financements européens.D'une part...

  • La sous-traitance dans les projets européens  :

    Les projets européens sont mis en œuvre par un ensemble de partenaires selon le principe de complémentarité. L’ensemble des partenaires réunis doit permettre la réalisation de toutes les tâches du projet. Cependant, il arrive parfois que d&eacu...

  • Les programmes de coopération extérieure :

    Les programmes d’aide extérieure constituent la troisième catégorie des programmes de coopération cofinancés par l’Union européenne, aux côtés des programmes intra-communautaires et des fonds structurels. L’aide  ext&ea...

  • La convention de subvention :

    La convention de subvention régit la réalisation des projets européens, elle est le plus souvent signée par le porteur de projet, qui est aussi le coordinateur et le bénéficiaire de la subvention, et par la Commission européenne pour les programmes...

  • Animer son partenariat :

    Plus vous développerez une vision en amont du fonctionnement du partenariat, plus vos partenaires se sentiront engagés dans votre projet.

Welcomeurope est certifié par l’OPQCM, secteur 7

Welcomeurope est enregistré au registre de la transparence de la Commission européenne

En savoir plus

Nos partenaires



Welcomeurope, 38 rue Léon, 75018 Paris | Tél . : 33 +1 42 54 60 64 / Fax : 33 +1 42 54 70 04

© Welcomeurope 2000-2014